Les 10 immanquables du Mont Saint-Michel

Le Mont et moi, c’est une longue histoire d’amour… Il a fait plusieurs apparitions dans ma vie, à différentes périodes, m’apportant à chaque fois quelque chose de nouveau, me surprenant parfois, me soutenant toujours. Le Mont, c’est un peu mon Disneyland à moi… Mon petit coin de paradis. La chance que j’ai, que nous avons, c’est que le Mont n’est jamais tout à fait le même, qu’il a la coquetterie de changer d’apparence, de se réinventer, en fonction de la saison, de la lumière, de l’angle avec lequel on l’aborde, mais surtout, surtout, en fonction de nous-même, de ce qui nous anime ce jour là, de ce qu’on vient y chercher.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir mes 10 immanquables du Mont, une liste non exhaustive des petits et grands plaisirs qu’offre le Mont!

IMG_3281

1- Arriver au Mont, en voiture

Oui, en voiture. Pour le plaisir ultime de le voir se dessiner au loin, de s’en approcher et de s’imaginer être un touriste chinois, qui le voit pour la première fois. Mon père disait « c’est une vraie chance de n’avoir jamais lu le Grand Meaulnes, parce qu’on peut le lire pour la première fois », le Mont c’est pareil, heureux celui qui le découvre, heureux celui qui s’efforce que chaque fois, soit comme si c’était la première.

2- Se perdre avant d’arriver…

Les paysages qui entourent la Merveille sont à couper le souffle… C’est beau, mais beau ! Alors, même pas peur, on prend les chemins de traverse, on tente les impasses et, si vous êtes chanceux, vous tomberez peut-être sur les pré-salé et leurs jolis moutons ! Sortez votre plus bel objectif, la carte postale, elle est là.

3- Traverser la baie à pieds

Rien que pour offrir un spa naturel à vos pieds (pieds de bébé le soir garanti !) et un grand bol d’air frais à votre cerveau ! Faire le tour du Mont, l’admirer sous tous les angles, aller dire bonjour à Tombelaine, écouter avec délice les anecdotes du guide (comme cette 2CV vintage ressortie dans la baie, un beau jour, comme par enchantement), s’offrir le grand frisson des sables mouvants sous vos pieds et respirer, surtout, respirer. (Pour le guide, je vous conseille de faire confiance à Romain, un loup de mer, passionnant et rassurant !)

4- Observer le mascaret

Le Mont et moi, ça a commencé toute petite. On m’avait promis, en montant dans la voiture ce soir d’été là, qu’on irait voir le mascaret… Ce mot avait fait naître mille et une images dans ma tête de petite fille ! Et, bien loin d’une rencontre entre un fleuve et la mer, j’étais plus partie sur un bal masqué, ambiance Venise, avec de la musique et des belles robes ! Et, du haut de mes (peut-être) 7 ans, je n’ai même pas été déçue à la vue du spectacle réel… Happée par la magie d’un bal pas tout à fait comme les autres, mais oh combien étourdissant.

C’est donc plutôt mille fois qu’une que je vous conseille d’assister, au moins une fois, à la magie de cette rencontre entre l’eau douce et l’eau salée, rencontre bruyante et saisissante, qui n’a vraiment lieu que lors des grandes marées.

5- Caler dans votre agenda les prochaines grandes marées

J’en parlais à l’instant… Pourquoi les grandes marées ? Parce qu’environ une fois par mois, pendant quelques jours seulement, le Mont redevient île. La marée remonte à vitesse grand V, et les chevaux au galop peinent à gagner la course ! L’eau remonte donc, jusqu’à entourer le Mont, dans sa totalité. Vous devenez alors joyeux prisonniers d’une île éphémère… C’est presque magique, presque suspendue comme sensation. Essayez ! #paroledenormande (allez, c’est cadeau : l’agenda des grandes marées)

IMG_3393

DR @RestonsFutiles

6- Dormir sur le Mont

S’offrir (ou se faire offrir ;)) une nuit sur le Mont, c’est un peu le paroxysme du kiff ! Un peu comme dormir sur la Tour Eiffel, sauf que là, c’est du domaine du possible… Pour l’avoir vécu 2 fois dans ma vie (#culbordédenouilles), je peux vous assurer que c’est une expérience géniale ! Et pour avoir tenté avec et sans amoureux, je vous le conseillerais quand même (dans la mesure du possible) avec ! 😀 Parce qu’il y a quand même difficilement plus romantique que de s’offrir le Mont, rien que pour soi, une nuit, loin des touristes et du brouhaha de la journée… Je me souviens d’une partie de cache cache folle, sur le Mont, un soir d’hiver, sous la neige, c’était dingue. Une fois la nuit tombée, le Mont offre une expérience plus intime, plus féérique encore. Pensez à vous prémunir d’une bouteille de champagne, calée dans la valise, pour vous siroter une coupette, dans la chambre (ou dans le bain, si si, certains bains ont vu sur la baie !), seuls au monde, en profitant de la vue.

7- Déambuler dans le cloître

En haut, tout en haut, accolé à l’Abbaye, se trouve le plus bel endroit du Mont-de. Un cloître, suspendu entre ciel et mer… Je suis une fan inconditionnelle de cet endroit, de la poésie et de la plénitude qui s’en dégage. Je pourrais y passer des heures ! (Bon, en ce moment, il est en travaux, mais patience, il n’en reviendra que plus beau ! <3)

Cloître MSM

Droits réservés

8- Goûter la fameuse omelette

Bah si… C’est comme aller en Bretagne et oublier de manger des galettes ou être allé à Bali et ne pas avoir gouté au Nasi Goreng ! L’Auberge de la Mère Poulard, ouverte aux pélerins depuis 1888, c’est un peu une institution sur le Mont. Le cérémonial de la préparation de l’omelette, en rythme, un classique. Alors ni une ni deux, on file se recueillir sur la tombe de feu Madame Poulard dans le tout petit cimetière du Mont, sur laquelle est inscrit une bien jolie phrase et on redescend tester sa fameuse omelette qui, pour l’avoir goûté, ne ressemble à aucune autre. Tu vois de la barbapapa ? Tu vois un nuage ? Tu vois un oeuf ? Bon bah, tu mixe l’ensemble et niveau texture tu y es presque ! Tentez l’expérience et racontez-moi !

9- Dormir face au Mont

🙂 Oui, aussi ! Parce que y’a deux écoles… Ceux qui préfèrent la magie d’être dessus et ceux qui préfèrent petit déjeuner avec la vue SUR le Mont. Pour avoir testé les 2 (bah quoi, j’étais obligée si je veux vous livrer un compte-rendu objectif!), je serais incapable de choisir ! #mercipourtout

Les hôtels sur la baie sont plus confortables, plus modernes et la vue, notamment au Relais, est époustouflante… Mais le côté médiéval du village du Mont, ses petites chambres traditionnelles, un peu tarabiscotées parfois, avec des belles pierres et des marches (beaucoup de marches) ça a son charme aussi… 2 styles, 2 ambiances, choisissez la vôtre ! 😉

10- Se marier sur le Mont

Eh eh ! Je te vois venir… Tu te dis que j’hallucine avec mes idées improbables ! Et bah même pas ! Et même que c’est le guide qui me l’a dit ! Et tu sais pourquoi je sais qu’il ne m’a pas menti? Parce qu’il s’est lui même marié dessus ! #laclasseàDallas Pas dans l’Abbaye, parce qu’elle est réservée aux moines, mais dans la petite église toute mimi du village.  Bon, OK, c’est pas simple et il faut être très très gentil… Mais c’est pas impossible ! #etdéjàçacestbeau #jaireservémaplaceaucasoù

Et vous, c’est quoi vos immanquables du Mont? #racontezmoi ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s