La cuisine à ma sauce

Notre cuisine, c’est un savant mélange de bric et de brocs, de cadeaux venus d’ici et d’ailleurs, d’objets chinés ici et là, de voyages, de petits mots d’amour, de souvenirs. C’est, pour moi, une pièce très importante dans l’appartement, une histoire d’éducation sans doute!
La cuisine de mon enfance

La cuisine de mon enfance

Dans la maison où j’ai passé toute mon enfance, la cuisine était la pièce centrale de la maison. Elle était spacieuse, avec une grande table qui prenait presque toute la superficie au sol. On y mangeait mais pas seulement. On y refaisait le monde, on y buvait le thé, on y lisait des magazines, on y faisait des goûter dînatoire le dimanche soir, on y jouait aux jeux de société… C’était le centre névralgique de la maison, le carrefour de rencontre de chaque membres de la famille. C’était plein de couleurs! Maman avait eu l’audace de tout peindre en rouge et de choisir un frigo jaune moutarde (avant que le moutarde ne soit à la mode, toujours un coup d’avance j’vous le disais!) et de transformer l’arrière de la porte en ardoise géante sur laquelle j’adorais écrire ma citation du moment. C’était un lieu de rencontres. Les gens allaient et venaient.
Maman y organisait la traditionnelle « table ouverte » du mercredi où venait qui voulait, sans prévenir. Chaque semaine c’était la surprise de savoir quels amis auraient répondu présents. Je rentrais en courant de l’école pour ne surtout pas rater le dessert et pour m’enrichir des nombreuses discussions passionnantes qui s’y déroulaient. Cette cuisine nourrissait nos âmes avec autant de merveilles qu’elle régalait notre palais.
Depuis… Toutes les cuisines que j’ai eu ont un peu de cette cuisine si particulière. Une touche de rouge par ci, des masques mexicains par là, le charme du désordre organisé, des fenêtres ouvertes sur dehors, de la vaisselle dépareillée… Comme pour prolonger ces instants de bonheur et retrouver, chez moi, un peu de la magie qui régnait dans ce lieu.
—————————
Polaroïds (pris avec mon Instax Mini ou développés chez Cheerz)
Masques et tablier rapportés du Mexique
Boîtes métalliques et plateau Valérie Nylin
Cendrier et Pousse-Mousse Pylones de chez Midi à 14 heures Caen
Carafe, cafetière, casserole, boîte bouche chinés en vide-greniers 
Cartes postales rapportées d’Amsterdam
Petites cuillères tasses Maisons du Monde
Marques-verre Zodio
Magnets alphabet frigo Suck UK
Sablier pour le thé Soufflame Caen
Plaque d’immatriculation rapportée de Cuba
Portes-photos magnétiques Tout à 2 euros Caen
Magnet Dick rapporté des Etats-Unis
Salière boulon Edition limitée Arman pour Guy Degrenne
– Et un grand merci à tous nos amis et à nos familles pour tous ces superbes cadeaux qui,
au fil du temps, sont venus peupler notre cuisine…-

5 réflexions sur “La cuisine à ma sauce

  1. Pingback: Pimp your bed! #déco #vintage | Restons Futiles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s