#Invitée / Moteur, ça tourne

Il y a des textes qui nous touchent mais qu’on n’aurait pas pu écrire. Il y a des gens si passionnés qu’ils réussissent à nous convaincre. Il y a des gens dont le plume devrait être lue par le plus grand nombre et que j’encourage à écrire, écrire, parce qu’ils ont cette chance de savoir mettre des (beaux) mots sur les choses (j’en ai connu une comme ça <3). Il y a des gens qui nous touchent plus que d’autres, allez savoir pourquoi. Qui viennent faire vibrer une petite partie de nous, qui nous scotchent. Il y a des gens pour qui le sport est bien plus qu’un hobby, des gens qui me donneraient presque envie de m’y mettre (j’en connais une comme ça aussi <3). Parmi ces gens, il y a Fantine. Et ce texte. Ce serait un affront de ne pas lui donner vie ici, de ne pas partager ces mots qui m’ont ému, avec vous. « Fantine Style », à toi de jouer… ❤ 😉

bike-riding-1149234_960_720

DR

« Aujourd’hui lundi j’ai mal aux jambes ; j’ai regardé ma collègue monter les escaliers quatre à quatre devant moi pendant que j’essayais de monter lamentablement les marches qui me mènent à mon bureau au deuxième étage. Pourquoi ? Parce que hier j’ai forcé ! Forcé sur mes cuisses de cycliste. J’ai fait mes 60 km de sortie dominicale et une compétition de 19km de Bike&Run l’après-midi. Oui bon ça faisait un peu beaucoup mais je m’en sentais capable, et puis je suis jeune il paraît ! Alors ce matin j’ai eu du mal à me lever, et même si j’ai quand même voulu me hisser sur talons, je vous jure que j’avais mal aux jambes ; aux cuisses, aux fesses, aux mollets… bref ! J’ai payé mon effort !

Et puis plus tard dans la matinée, c’est au cœur que j’ai eu mal quand je suis tombée sur le reportage de Stade 2. 20 min de reportage intitulé « Moteurs, ça tourne ». Ok, j’étais au bureau, mais tant pis, ça fait aussi partie de mon job alors je me suis pris ces 20min pour visionner ce reportage intriguant. Et j’ai eu mal, pendant vingt longues minutes, j’ai appris, découvert, réalisé l’importance, la vérité du dopage mécanique. Et franchement ça fait mal à mon sport. Parce que moi ce matin j’avais mal aux jambes, y’avait pas de moteur, y’avait pas de batterie dans mon vélo hier quand j’en chiais vent de face à essayer de maintenir une moyenne honorable de 30km/h.

Le dopage, ça me dégoute. L’idée que certains prennent des produits pour être plus forts me révulse. Pour moi, le sport c’est du plaisir, du bonheur, l’envie de repousser ses limites, le besoin de se mesurer aux autres. C’est rempli d’émotions. La victoire me bouleverse quand elle est sincère et méritée. Je suis du genre à regarder le sport à la télé et d’encourager violement mes athlètes préférés (je plains mes voisins à ces moments-là). Je suis du genre à pleurer pour celui ou celle qui n’a pas réussi le défi qu’il ou elle s’était fixé. Pour moi, il n’y a pas de défaite. Que des possibilités de faire mieux une prochaine fois. Alors pour moi le dopage c’est off-limits. J’en veux pas, il n’a pas sa place dans le sport. Je sais que la commercialisation du sport de haut niveau n’aide pas et que c’est dans mes rêves un monde sportif nettoyé de toute suspicion de dopage, mais ça me rend vraiment triste. Peut-être que ma vision du monde est beaucoup trop rose…

Que certains gros nuls prennent des produits pour favoriser leur récupération, ou augmenter leurs capacités sportives, c’est une chose. Ils finiront par le payer un jour, médicalement. Mais là, on a atteint une forme de dopage mécanique, et ça, c’est pire que tout. Franchement les gars (et les filles), mettre un moteur dans votre vélo, vous n’avez pas honte ? J’ai offert à mon papa un vélo électrique j’avoue, mais pour ses 60 ans !! Pour qu’il se remette doucement au sport sans forcer sur son cœur qui a déjà subi un infarctus. Ça c’est normal et c’est génial, mais toi, jeune sportif(ve) aux cuisses que j’envie, pour quelle raison tu oses mettre un moteur dans ton vélo ? Pour une victoire que tu n’as même pas méritée ? J’ai envie de vomir, de pleurer, de crier !

Mon sport c’est le plus beau, c’est dur, c’est fatiguant, ça fait mal, ça fait peur, c’est dangereux parfois, mais c’est bon ! c’est tellement bon ! Grâce au vélo j’ai rencontré l’amour une fois, j’ai trouvé une passion, j’ai pris confiance en moi, j’ai vécu des trucs de fou, j’ai trouvé du boulot, j’ai rencontré des gens formidables, j’ai repoussé mes limites, je me suis sortie de moments difficiles, je me suis musclée, j’ai impressionné des gens qui eux-mêmes m’impressionnent. Le vélo, c’est ma passion. Oui ça m’a été transmis bien sûr, mais maintenant c’est à moi, pour moi. Et on me dit souvent que, quand je parle vélo, j’ai les yeux qui brillent.

Alors toi qui triche, tu me fais mal. Tu détruis ma passion, ma confiance, la beauté du sport, de la victoire, de la douleur, de la difficulté. A cause de toi, j’entends autour de moi que « le vélo c’est un sport de dopé » et que « de toute façon c’est pas possible de faire un Tour de France sans être dopé »…

Tu vois, tu pourris tout, dégage, tu n’as pas ta place ici, remballe ton vélo électrique et va tricher ailleurs ! »

Pour (re)voir la vidéo en question c’est ici :

Alors alors… On l’encourage à faire un blog sur le vélo la Fantine? #àvoscommentaires

2 réflexions sur “#Invitée / Moteur, ça tourne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s