4 jours à New-York (Part 1)

Avant-propos : Vous le savez si vous me suivez depuis un moment, mais comme on est jamais trop prudent : il va de soi que ce post n’est en aucun cas sponsorisé de quelque manière que ce soit ! N’ayez donc aucune crainte, les conseils qu’il contient sont de VRAIS conseils, 100% vécu, 100% sincères. 😉

New-York, c’est parti d’un délire à table en famille ! On discutait de l’anniversaire de notre mère en août prochain, on la tannait pour faire une fête… « Oh nan, pas une fête ! ». Ok, mais alors on fait un truc un peu fou ! C’est quoi ton rêve maman ? « New-York ». C’était fou. Complétement fou. Mais les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais disait Oscar Wilde… ❤

img_4154

Y ALLER

Pour moi, aller à New-York, c’était in-tou-cha-ble, genre hors de prix, genre 2000 euros le billet d’avion ! Eh bien, figurez-vous que… pas tant ! En s’y prenant quelques mois à l’avance et en cherchant un peu, nous avons réussi à trouver un aller-retour via Air France à 550€ par personne ! Reste à préciser tout de même que nous avons eu la mauvaise surprise que le retour soit opéré par la compagnie Delta et non Air France : confort plus que sommaire, plateau repas immangeable, froid polaire et hôtesses incompréhensibles en français comme en anglais ! Côté Air France, à l’aller, nous avons été assez déçues aussi: plus d’une heure de retard, hôtesses glaciales mais mais… champagne à l’apéro ! Et ça, ça te refait un homme !

img_3782

SE LOGER

Contrairement aux vols, assez accessibles et simples à trouver, l’hébergement, c’est une autre histoire… ! Première observation : c’est cher, très cher. Nous avions envie d’avoir notre indépendance et souhaitions donc louer un petit appartement. Je vous conseille de passer par AirBnb et de vous y prendre trèèèèèès à l’avance ! 5 mois avant, seuls 10% des appartements à NY étaient encore disponible pour nos dates ! Nous avons choisi un très joli appartement dans Brooklyn, la guest était adorable et nous avait mis tout pleins de produits bio à dispo (petit déj, produits de toilette, etc.). Cela nous est revenu à 233€ par personne pour 3 nuits (quand même !). 2 inconvénients majeurs cependant : l’appart n’était pas du tout dans le « Brooklyn qui bouge » (qui est plutôt vers le Nord) et nous devions faire une heure de métro pour rejoindre le cœur de Manhattan… Ce qui, quand on ne reste que 4 jours sur place, représente une sacrée perte de temps ! Mes conseils donc : choisir plutôt un appartement ou un hôtel (sur Booking il y a parfois des promos intéressantes) sur Manhattan pour limiter les temps de transport si vous restez peu de temps tant qu’à opter pour un appartement plus petit (on y passe très peu de temps au final).

img_3809

Il était quand même so cute notre quartier! 😀

SE NOURRIR – BOIRE DES COUPS

Le coût de la vie à NY correspond à peu près au coût de la vie à Paris. D’autant qu’il faut prendre en compte les pourboires qui font systématiquement gonfler la note de 10 à 20%.  Il est possible de manger dans les fast food pour environ 12 à 15$ par personnes. Un cocktail sur un rooftop revient à 15$ et une bière à 10$ environ. Certains bars se vantent d’être « sans pourboires » mais vous ajoutent une taxe de 20% sur votre note finale ! Bref, NY c’est pas super méga bon marché mais nous, on s’est rassurées en se disant qu’au final, si tu va boire un verre au pied de la Tour Eifel à Paris tu te fais allumer tout pareil ! Là, tu prends le meilleur de NY alors forcément ! #etpuisonaqu’unevie

PS : pour les fumeurs, achetez vos cigarettes à l’aller au Dutty Free, parce qu’à 12$ le paquet, c’est presque un truc à arrêter de fumer !;)

img_4019

SE DEPLACER

Pour se déplacer dans New-York, nous avons opté pour la carte de métro valable 7 jours qui coûte 31$. Même pour 4 jours sur place, ça vaut le coup et ça simplifie la vie ! New-York est très bien desservie en métro. Mais préparez-vous : le plan du métro new-yorkais est un vrai casse-tête (bien savoir si on va up ou downtown (Nord ou Sud) et faire attention aux lignes express qui ne desservent pas toutes les stations !), il est vraiment très cracra et il y fait une 50° sous terre ! Le taxi peut aussi être une solution sympa. Les prix ne sont pas excessifs pour une courte distance et il y en a à tous les coins de rue ! N’hésitez pas à demander votre chemin aux new-yorkais, ils sont adorables et n’hésitent pas à prendre 5 minutes pour vous emmener à la bonne porte de métro ! D’ailleurs, si vous ne le faite pas, c’est eux qui viendront à vous « you need some help ? » ! Allez au contact et laissez vous guider, c’est bon pour votre anglais ! 😉

img_4043

VISITER

Après avoir tout tourné à l’endroit, à l’envers, nous avons finalement opté pour le NY CityPass. Outre son prix attractif (même si vous ne faites pas toutes les visites), il vous permet de bénéficier de billets coupe-file qui vous font gagner un temps précieux. Ce pass propose les visites essentielles à New-York, ne nécessite pas de réservation à l’avance et permet de structurer votre voyage autour de points essentiels à ne pas manquer ! Un autre petit conseil qui m’a été donné par une New-Yorkaise : pour trouver d’un coup d’œil les endroits qui bougent et où il y a des choses à voir sur votre téléphone, fiez vous aux endroits en beige plus foncé sur Google maps (testé et approuvé !). 😉

img_5811

NOTRE PROGRAMME

Nous disposions donc de 3 jours et demi réellement sur place. C’est court mais c’est jouable ! Nous avons réussi à voir tout ce que nous souhaitions absolument voir sans courir et en s’arrêtant boire des coups ! L’important, quand on dispose de peu de temps, c’est d’organiser ses journées par zones géographiques afin d’être plus efficace. Il n’y a pas UN programme idéal, mais voici une présentation du nôtre, qui pourra vous orienter et vous donner des idées pour concocter votre itinéraire personnel ! En route !

  • JOUR 1

Statue de la Liberté et Ellis Island

La Statue de la Liberté, c’est ce que nous souhaitions voir en premier ! C’est tellement LE symbole de NY ! Le ticket est compris dans le NY City Pass, il permet de prendre un bateau pour aller sur Liberty Island voir la statue de plus près, puis de rejoindre Ellis Island (l’île qui accueillait les immigrés qui arrivaient sur le continent américain) et enfin de rentrer à bon port. C’est, je pense, un incontournable. L’audio-guide est compris dans le billet et permet de comprendre la symbolique de cette statue ainsi que le sentiment qui parcourait les immigrants à la vue de celle-ci. Si comme nous vous visitez l’endroit sous un soleil de plomb, je vous invite à tester la citronnade proposée au pied de la statue, elle est divinement rafraichissante! Vous pouvez également vous arrêter déjeuner sur Liberty Island, il y a un fast food avec large choix à des prix étonnamment raisonnables ! S’y trouve également une fontaine à eau gratuite, pour ceux qui voudraient remplir leurs bouteilles d’eau fraiche ! 😉 Comptez 5 bonnes heures pour visiter ces 2 îles !

Ground Zéro

Ground Zéro (l’ancien emplacement des Tours Jumelles) se trouvent à 15 minutes à pied de l’embarcadère. Le mémorial est majestueux. Aux emplacements des 2 tours, un trou de béton béant, sans fond, dans lequel coule une fontaine et tout autour, les noms des victimes du 11 septembre. S’y trouve aussi un poirier, qui a été sauvé des décombres et bichonné par les services de la Ville afin d’être replanté au milieu de la forêt de hêtres en signe de renaissance. Autant, je vous conseille ce monument à ciel ouvert qui est poignant et vraiment réussi, autant le 9/11 Museum qui a été construit à côté n’est pas un passage obligé ! Le musée est hors de prix (26$ plus 10$ d’audioguide) ce qui est dommage pour un lieu de mémoire et pas exceptionnel (sans parler de la boutique souvenir ! #glauque). L’accès est compris dans le Pass, vous pouvez, comme nous, y passer quelques minutes pour vous faire votre propre idée !

Le Skyroom

J’avais lu plusieurs blogs qui conseillaient ce rooftop pour « se détendre après une journée de visites »… Je vous le conseille plutôt si vous avez « envie de faire la fête avec de la bonne musique » ! Le DJ était dingue mais le son vraiment très fort et les consos vraiment chères (préférez l’happy hour de 17h à 19h). L’accès à la terrasse était réservé pour une soirée privée…  A réserver donc si on a encore de l’énergie pour danser (oui oui, les New-Yorkais dansent à 19h comme si il était 3h chez nous !) et pas très envie de débriefer de la journée au calme !

skyroom

DR

Concernant les tenues pour les rooftops (élément essentiel! #fashinvictime) : ne vous inquiétez pas, ça passe même si vous êtes en mode « journée visites », préférez quand même une petite robe et de jolies sandalettes. Mais si vous avez eu le temps de repasser par votre chambre et que vous avez envie de vous faire plaisir, ALLEZ Y SANS COMPLEXE, dégainez votre plus belle robe et vos talons de 15, c’est tous les jours le 31 décembre pour les New-Yorkaises de sortie !

Le Five Guys de Times Square

Qui dit New-York, dit Mecque de la #pornfood et vous me connaissez, ce n’était pas pour me déplaire ! Je voulais faire TOUS les classiques du genre ! J’avais donc préparé un programme food aux ptits oignons afin de ne rien rater de ce qui se mange à NYC ! Pas de NY donc, sans se tenter un Five Guys (pour faire la nique aux 2h de queue de celui de Cours Saint-Emilion !). Nous avons choisi de tester celui de Times Square, un lieu mythique pour un hamburger mythique ! Le resto ne propose pas de menu, je vous conseille de ne prendre qu’une frite pour 2 ou 3 ! Leurs burgers sont vraiment bons et nous n’avons quasiment pas fait la queue ! À tester absolument !

  • JOUR 2

Chinatown

Chinatown est un quartier mythique de NY. Je vous conseille d’y aller le matin et de rester déjeuner sur place afin de tester leur mythique poulet au sésame (di-vin !). Le quartier est assez petit, vous pourrez en faire le tour en 2 petites heures (shopping inclus !). N’hésitez pas à vous arrêter faire un tour dans le parc au cœur du quartier, les chinois y jouent à toutes sortes de jeux et l’ambiance y est douce et paisible.

img_5966

Broadway

Nous avons quitté Chinatown en remontant Broadway. Vous y retrouverez les principales chaines de magasins américaines ainsi qu’un magasin Converse immense qui vous propose de faire faire vos Converse sur-mesure !

IMG_6011.JPG

Bar Catch – Meatpacking district

Nous avons ensuite repris le métro pour se diriger vers la High Line. Mais pour se donner des forces, nous avons fait une pause au Catch, un rooftop vraiment très charmant, dans le quartier de Meatpacking, tout aussi charmant ! Si vous cherchez des petites terrasses sympas et une ambiance chaleureuse, ne manquez pas ce petit quartier ! De plus, vous pourrez accéder à la High Line, et ça, c’est immanquable !

La High Line

La High Line est une ancienne voie de chemin de fer aérienne qui a été récemment réhabilitée en promenade pour les New-Yorkais. Le lieu est magique ! Au programme : une promenade suspendue dans NY ! Longue de 2,3 km, la Hight line offre des vues spectaculaires sur Manhattan tout en offrant un cadre apaisant et silencieux. On s’y promène entre les buildings, au milieu de la vie new-yorkaise, avec vue sur leurs terrasses et leurs intérieurs ! Nous sommes arrivées au bout de la High Line pour le coucher de soleil sur la mer (vers 19h), un souvenir inoubliable ! À faire absolument !

Le Flatiron Building

Nous avons ensuite rejoint le Flatiron à pied. Le Flatiron est un des plus anciens buildings de New York. Il est remarquable à sa forme triangulaire étonnante (d’où son nom qui veut dire fer à repasser !). Il est très peu valorisé dans les guides et doit être obervé de jour car il n’est pas éclairé ! Va savoir pourquoi ! Bref, à ses pieds se trouve le Madison Square Park et dans ce parc se trouve… Le Shake Shack !

flatiron_building_new_york_city-111

DR

Le Shake Shack

Le Shake Shack ! Rien que ce nom me donne encore des frissons ! Si vous ne deviez manger qu’un seul et unique cheeseburger à NY, choisissez celui-ci ! #paroledaccro Un orgasme culinaire ! Déjà, le lieu est canon ! Tout plein de tables, sous les lampions, au cœur d’un parc. Et puis… Et puis… Son goût ! Pfiou ! Peu importe la queue, RES-TEZ ! Un burger fondant, une viande divine, des frites savoureuses et même, si vous le souhaitez, un verre de blanc juste parfait ! (j’ai osé ! #sacrilège) La terrasse est super agréable, c’est vraiment un endroit reposant, nous y avons passé un moment exceptionnel ! (la faim et la fatigue aidant aussi, peut-être, un peu !).

img_3929

L’Empire State Building

Nous avions choisi de découvrir New-York vu d’en haut, pour la première fois, de nuit. Nous avons donc remonté la 5ème Avenue (je n’ai pas été marquée par les grands magasins de luxe, peut-être est-ce parce qu’ils ne sont pas éclairés la nuit…) pour rejoindre l’Empire State Building. Armez-vous de beaucoup de patience, même si votre billet via le Pass coupe la file à l’entrée, les files à l’intérieur du bâtiment sont interminables, et à 23h, on est moins patients ! 😉 Il règne dans ce bâtiment mythique, une ambiance très spéciale… C’est gigantesque, des grooms complètement amorphes, ou drogués, ou les 2, vous dirigent de façon mécanique et froide, les files d’attente n’en finissent pas… Bref, l’Empire n’ayant plus de réputation à se faire, le touriste est… un touriste. Point. Quand on arrive enfin au 102ème étage (ouch !), la vue est époustouflante ! L’impression de vertige est en revanche très présente, l’édifice étant très haut, ça a tendance à tanguer pas mal ! Avec le recul, il est sans doute préférable de découvrir NY vue d’en haut de jour afin de prendre ses repères et d’y retourner une deuxième fois de nuit (le pass donne le droit à 2 accès le même jour !). Nous étions tout de même ravies d’avoir vécu cette expérience qui reste quand même un grand classique de New York ! Et qu’est ce que c’est bon de pouvoir se dire « j’suis montée tout là-haut !! ». #mêmepaspeur #genre

Pour lire la suite de nos aventure, rendez-vous ici

3 réflexions sur “4 jours à New-York (Part 1)

  1. Pingback: 4 jours à New-York (Part 2) | Restons Futiles

  2. Je n’ai jamais été attirée par les US. Trop grand, trop démesuré, trop de poudre aux yeux était l’avis que je m’en faisais. Mais après la lecture de tes deux posts, je commence à me dire que c’est peut être moins en toc que je ne le pense et que ça vaudrait peut-être le coup d’aller traîner mes Stan par là-bas. En fait, j’ai vraiment pris plaisir à te lire. Et puis l’idée de ce voyage entre nanas et votre complicité se ressent tellement que ça envoie du rêve.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s